Éviter le flou du bougé lors d’une séance de photographie sportive grâce à un stabilisateur

Éviter le flou du bougé lors d’une séance de photographie sportive grâce à un stabilisateur

septembre 4, 2019 Non Par Manuel

Pour une photo réussie, il est obligatoire de limiter au maximum le flou du bougé. Or, il faut avouer que même les photographes professionnels subissent des tremblements de la main. Pour éviter cela, notamment lors d’une séance de photographie sportive, il vaut mieux opter pour le stabilisateur. Ce dernier est indispensable pour améliorer le rendu final de l’image prise.

Le stabilisateur contre le flou du bougé

Le stabilisateur est devenu très prisé par les photographes, étant donné qu’il est indispensable et pratique pour leur travail. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un dispositif installé sur les appareils photo pour obtenir des photos nettes. Il peut être un allié idéal puisqu’il permet de compenser le flou du bougé dû aux mouvements du photographe pendant toute séance de photographie sportive.

Effectivement, le professionnel doit faire en sorte de trouver la bonne position pour capturer les sportifs et leurs supporters au bon moment. Le but est évidemment de pouvoir assurer une image authentique et nette. Il est donc important que l’objectif de l’appareil soit doté de la fonction stabilisation de l’image. Il suffit par la suite de sélectionner le mode adapté pour un résultat époustouflant.

Quel type de stabilisateur choisir ?

Il existe trois types de stabilisateurs en fonction des marques et des besoins de chacun. Le stabilisateur optique embarque une lentille ou un groupe de lentilles dans l’objectif dans le but de limiter les mouvements et les déplacements du photographe. Il est souvent très prisé par les utilisateurs étant donné qu’il permet d’améliorer la netteté des images. Le stabilisateur mécanique, quant à lui, réduit les vibrations grâce au capteur. Il peut être employé pour les petits appareils photo.

Aussi, il est proposé à un prix moins cher que celui des autres dispositifs similaires. Le stabilisateur numérique a enfin pour rôle d’éviter les images floutées pendant une séance de photographie. Contrairement à l’optique et au mécanique, celui-ci exploite la sensibilité du capteur et augmente la vitesse pour obtenir des images parfaites.

Comment le régler correctement ?

Pour être satisfait du résultat pendant une photographie sportive, il faut connaitre la base du réglage de l’appareil. Il est à noter que ce dernier possède plusieurs types de réglages. Pour limiter les mouvements verticaux de l’objectif, le mode Normal est le meilleur allié.

En effet, la stabilisation a lieu seulement avant le déclenchement. Il est le plus utilisé par les professionnels puisqu’il prend en compte le filé. Le rendu final de chaque photo est donc parfait. Le mode Active est le plus recommandé quand le photographe se déplace en voiture ou en bateau, par exemple.

Contrairement au précédent, celui-ci propose une stabilisation continue et stabilise également la visée. Pour les experts ou les débutants, il est inutile d’activer le stabilisateur en permanence. Généralement, l’usage des trépieds suffit amplement pour compenser le flou. Cette technique permet aux photographes d’économiser les batteries. Pour plus d’informations consulter ce site stabilisateur.net.